Pourquoi la recherche de compatibilité dans une équipe peut constituer une erreur de gestion!

Un grand nombre de gestionnaires se laissent aujourd’hui convaincre par des modèles théoriques qui préconisent la compatibilité des membres formant une équipe. 

Ce modèle, très fréquent dans l’industrie actuellement, laisse présager que plus les collaborateurs partageront les mêmes traits de personnalité, mieux se portera l’équipe ou la relation entre le supérieur et les employés.

On ne parle pas ici de rechercher les traits de personnalité les plus compatibles avec la fonction ou l’emploi. On parle de recruter des gens semblables au sein d’une même équipe.

Bien que la plupart de nos compétiteurs offrent des outils qui mesurent le FIT ou la compatibilité au sein d’une équipe, nous croyons qu’il s’agit d’une erreur stratégique.

La diversité cognitive permet d’assurer une vision plus globale des problèmes et des enjeux auxquels fait face une entreprise. Cette diversité est amenée par des gens qui ont des visions et des compréhensions différentes d’un même sujet, d’une même problématique. Elle s’exprime par des styles cognitifs différents.

Une équipe présentant une telle diversité cognitive a donc plus de chances de réussir.

Dans un récent article publié Harvard Business Review le PDG de BlackRock, Larry Fink, a déclaré que « l’élément le plus important d’une bonne gestion consiste à assurer la ‘’diversité d’esprit’’ ». ( Rock et Grant, « Why Diverse Teams Are Smarter », Harvard Business Review, nov. 2016 )

Que voulons-nous dire par « diversité cognitive » ?

La diversité cognitive s’exprime par une façon différente de recueillir et de traiter l’information.

Lorsque vous abordez un nouveau sujet, préférez-vous en connaître le cadre abstrait ou conceptuel, ou chercher d’abord des exemples concrets des principaux concepts ?

Quand on vous présente une nouvelle hypothèse, commencez-vous par essayer de la vérifier vous-même, ou par rechercher des preuves qui l’invalident ?

Les styles cognitifs, tels que définis par Uzzi de la Northwestern University, sont un point de départ intéressant pour évaluer la diversité cognitive au sein d’une équipe.

Plus l’équipe présentera de styles cognitifs diversifiés pour collecter l’information et l’évaluer, plus cette même équipe sera à même de prendre des décisions tenant compte de tous les aspects d’un même problème.

Les équipes diversifiées sont plus susceptibles de réexaminer constamment les faits et de rester objectives. Elles peuvent également encourager un examen plus minutieux des actions de chaque membre, en maintenant leurs ressources cognitives communes en alerte. En brisant l’homogénéité au sein de vos équipes, vous permettez à vos employés de prendre conscience de leurs propres biais potentiels — des modes de pensée bien enracinés qui peuvent les rendre aveugles aux informations clés et même les amener à commettre des erreurs lors de la prise de décisions.

En règle générale, les femmes ont une façon d’appréhender la réalité qui est différente des hommes

Dans une récente analyse globale de 2 400 sociétés réalisée par le Crédit Suisse, les organisations comptant au moins une femme dans leur conseil d’administration ont généré un rendement de leurs fonds et une croissance de leur résultat net supérieurs à ceux des entreprises dont le conseil d’administration ne comptait aucune femme.

Larry Fink, président de BlackRock, une société de portefeuille qui gère plus de 6 000 milliards d’actifs, résume bien l’utilité de la diversité au sein d’une équipe de gestion :

« La composante la plus importante d’un bon leadership et d’une bonne gestion consiste à veiller à la diversité des esprits. Lorsque vous recrutez des jeunes de différentes universités — et nous embauchons généralement entre 400 et 450 jeunes [par an] —, ils ne peuvent tous venir d’une école Ivy League. Il faut partir de la base, du fait que les gens viennent de milieux différents et qu’ils ont des expériences différentes. Si vous ne recevez pas en entrevue un groupe diversifié de personnes d’universités, d’écoles d’État et de régions différentes dans le monde, vous n’obtiendrez pas la diversité des esprits. Si vous engagez toutes les entreprises, tous les ingénieurs ou toutes les personnes qui possèdent un seul domaine de compétence, vous tomberez en panne. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s