Une autre étude confirme le lien entre le TDAH et les problèmes de fonctions exécutives

Rappel  

Le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble du développement neurologique qui touche environ 5 % des enfants dans le monde (American Psychiatric Association, 2013). Le TDAH se caractérise par des symptômes d’inattention, d’impulsivité et d’hyperactivité qui interfèrent avec le fonctionnement dans de multiples domaines de la vie et persistent souvent jusqu’à l’âge adulte.

Les enfants diagnostiqués avec le TDAH sont également plus susceptibles d’avoir d’autres troubles de santé mentale ou de développement neurologique que les enfants au développement typique (Larson et al., 2010). Par exemple, Larson et al. ont constaté que 14 % des enfants atteints de TDAH avaient une dépression concomitante, comparativement à seulement 1 % des enfants sans TDAH.

TDAH et fonctions exécutives

 

Plusieurs modèles de TDAH suggèrent que les symptômes relatifs à ce trouble sont associés à des déficits sous-jacents des fonctions exécutives (Barkley, 1997 ; Castellanos et al., 2006 ; Rapport et al., 2008).

D’après plusieurs travaux, il est en effet fortement évident que les problèmes liés à la mémoire de travail, un processus relevant du domaine des fonctions exécutives, ont un impact significatif sur le TDAH (voir les travaux de Willcutt et al., 2005). Rappelons que Shah et Miyake (1999) définissent la mémoire de travail comme le « contrôle, la régulation et la maintenance active des informations relatives à une tâche ».

Une étude de Rapport et al. (2008) a quant à elle constaté que les garçons atteints de TDAH accomplissaient beaucoup moins bien les tâches liées à la mémoire de travail que les garçons sans TDAH.

De plus, Stevens et al. (2002) ont constaté que les enfants atteints de TDAH montraient un déficit du contrôle inhibiteur par rapport aux enfants au développement normal. Les problèmes liés à l’inhibition incluent « refuser de répondre, retarder, cesser les réponses en cours et [éprouver de la difficulté à] résister à la distraction ou à la perturbation par des événements concurrents » (Barkley, 1997).

Conclusion des auteurs de la nouvelle étude

Tiré de l’étude de Anderson et Bolden 2018, The role of executive functions in depression and attention/hyperactivity disorder (ADHD) symptomatology. University of Tennessee

Leur analyse préliminaire a révélé que les symptômes du TDAH étaient liés au déficit global des fonctions exécutives.

Cette constatation est conforme à la littérature existante. Toplak et al. (2008) ont constaté que le déficit des fonctions exécutives était significativement plus élevé chez les participants atteints de TDAH que chez les participants sans TDAH. Semrud-Clikeman et al. (2010) ont aussi mis en évidence une relation significative entre les symptômes du TDAH et le déficit global des fonctions exécutives.

Cependant, la relation constatée dans la présente étude entre les symptômes du TDAH et le déficit des fonctions exécutives est unique, car les auteurs ont utilisé un échantillon non clinique.

TDAH: Dépression ou trouble des fonctions executives? 

 

Étant donné que l’agitation et l’inattention sont des symptômes à la fois du TDAH et de la dépression, il peut parfois être difficile de déterminer si un enfant a le TDAH, une dépression ou les deux (American Psychiatric Association, 2013).

L’examen des troubles des fonctions exécutives peut aider significativement le professionnel responsable de diagnostiquer un enfant possiblement atteint de TDAH.  L’analyse des problèmes liés aux fonctions exécutives procure un nouveau regard sur le TDAH.

Si l’enfant ne présente que des déficits en ce qui a trait à la mémoire de travail, à la planification, et à l’organisation de son matériel, mais aucun déficit des fonctions exécutives, cela peut être un signe que les symptômes sont dus à la dépression et non au TDAH.

Les recherches futures chercheront à comparer les différences de déficit des fonctions exécutives chez les enfants et les adolescents atteints du TDAH et ceux souffrant seulement de dépression.

Méthodologie de l’étude

Participants

Trente-six enfants âgés de 8 à 12 ans ont été dirigés vers le Laboratoire sur le comportement et l’apprentissage de l’Université du Tennessee via le site Web du laboratoire (www.behaviorandlearninglab.org) et des ressources de la communauté et du campus.

Questionnaires utilisés

Fonctions exécutives

L’inventaire des comportements reliés aux fonctions exécutives (BRIEF) est un questionnaire de 86 questions destiné aux parents et aux enseignants qui évalue les fonctions exécutives des enfants âgés de 5 à 18 ans en s’intéressant à leur comportement quotidien.

Symptômes du TDAH

ASEBA — La liste de contrôle du comportement de l’enfant (CBCL) est une liste de contrôle composée de 118 questions évaluant un large éventail de symptômes chez les enfants âgés de 6 à 18 ans. L’auteur s’est basé sur l’échelle des problèmes de déficit d’attention et d’hyperactivité.

Symptômes de la dépression

L’Inventaire de la dépression chez les enfants (CDI Children Depression Inventory) est une évaluation en 27 items des symptômes dépressifs chez les enfants âgés de 7 à 17 ans (Kovacs, 2011).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s