Des problèmes de fonctionnement exécutif indiquent-ils automatiquement qu’un enfant est atteint de TDAH ?

Il peut être déroutant pour les parents de comprendre comment le fonctionnement exécutif est réellement lié au TDAH

Les parents d’un enfant ayant reçu un diagnostic de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH) apprennent souvent que celui-ci a également des problèmes de fonctions exécutives. Les compétences liées à ces fonctions sont des compétences d’autogestion qui nous aident à définir et à atteindre des objectifs, notamment la hiérarchisation, la planification, l’organisation, la capacité d’initiative, l’autosurveillance et l’adaptation.

Ces compétences permettent à un enfant de s’engager de manière autonome et avec succès dans un comportement orienté vers un objectif, qu’il s’agisse de faire ses devoirs ou de nettoyer sa chambre. Mais il peut être déroutant pour les parents de comprendre comment le fonctionnement exécutif est réellement lié au TDAH. Ceux-ci peuvent par exemple se demander si tous les enfants atteints de TDAH ont des difficultés avec le fonctionnement exécutif.

À bien des égards, le TDAH et les problèmes de fonctionnement exécutif vont de pair, car la plupart des symptômes du TDAH (également appelé TDA) sont en réalité des problèmes des fonctions exécutives. Vous verrez d’ailleurs que les signes de chacun sont très similaires. Il existe cependant une grande différence entre les deux.

Les enfants atteints de TDAH ont souvent des difficultés avec de nombreux aspects du fonctionnement exécutif, car l’inattention et l’impulsivité sont étroitement liées aux déficits du fonctionnement exécutif. Par exemple, les élèves qui de façon répétée ne suivent pas les instructions ont parfois du mal à conserver les informations en mémoire pendant leur travail. De même, lorsqu’un élève commet des erreurs d’inattention dans son travail ou semble inattentif aux détails, c’est peut-être parce qu’il a du mal à s’auto surveiller. S’il semble distrait, il est en fait tout à fait plausible qu’il se bat plus que les autres enfants de son âge en termes d’inhibition ou d’arrêt de réponses impulsives.

Si le TDAH est un diagnostic officiel, les problèmes de fonctionnement exécutif ne le sont pas.

Cependant, si le TDAH est un diagnostic officiel, les problèmes de fonctionnement exécutif ne le sont pas. Ces derniers font référence aux faiblesses du système d’autogestion du cerveau. De plus, les problèmes avec les fonctions exécutives ne sont pas un problème seulement pour les enfants atteints de TDAH. Beaucoup d’enfants ayant des problèmes d’apprentissage ont des difficultés avec une ou plusieurs de ces compétences clés du fonctionnement exécutif.

Le tableau ci-dessous montre les nombreuses similitudes et certaines des différences entre le TDAH et les problèmes de fonctions exécutives (FE).

TDAH

Maladie du cerveau qui empêche les enfants de se concentrer, d’utiliser leur mémoire de travail, de s’organiser et de se gérer. Ils peuvent aussi être impulsifs ou hyperactifs. Les manifestations suivantes sont toutes des problèmes avec les fonctions exécutives.

L’enfant :

A du mal à faire attention

A de la difficulté à se maîtriser
A du mal à gérer ses émotions
A de la difficulté à conserver des informations dans sa mémoire de travail
A du mal à passer facilement d’une activité à une autre
A du mal à se lancer dans des tâches
A des problèmes à organiser son temps ou son matériel
A de la difficulté à suivre ce qu’il fait
A de la difficulté à mener à bien des projets à long terme
A du mal à réfléchir avant d’agir
Est facilement distrait et oublie souvent
Ne semble pas écouter quand on lui parle
A du mal à attendre son tour
Agit comme s’il était « entraîné par un moteur »
Interrompt les autres et parle excessivement

 

FE

Faiblesse dans les compétences mentales clés responsables de l’attention, de la mémoire, de l’organisation et de la gestion du temps, ainsi que de la flexibilité. Les enfants atteints de TDAH présentent des difficultés relatives à ces compétences, mais c’est aussi le cas de certains enfants qui ont des problèmes d’apprentissage sans avoir le TDAH.

L’enfant :

A du mal à faire attention
A de la difficulté à se maîtriser
A du mal à gérer ses émotions
A de la difficulté à conserver des informations dans sa mémoire de travail
A du mal à passer facilement d’une activité à une autre
A du mal à se lancer dans des tâches
A des problèmes à organiser son temps et son matériel
A de la difficulté à suivre ce qu’il fait
A de la difficulté à mener à bien des projets à long terme
A du mal à réfléchir avant d’agir
Est facilement distrait et oublie souvent
A du mal à attendre son tour
A des difficultés à se souvenir de ce qu’on lui a demandé de faire.

Un outil comme le BRIEF 2 peut être utilisé comme outil initiateur d’une démarche afin d’évaluer un potentiel trouble des fonctions exécutives. Pour en savoir davantage, cliquez sur (lien).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s